Tous les articles par Muriel Hemmi

Zesar.ch Tavannes, mobilier scolaire

Toutes Taxes Comprises, 19.05.2014, 20h15 Zesar Tavannes Du mobilier scolaire 100% swiss made… c’est la formule gagnante pour Zesar, une entreprise du Jura bernois. Lien vers l’émission: http://www.rts.ch/play/tv/toutes-taxes-comprises/video/zesar-tavannes?id=5861907  

Les entreprises libérées

Toutes Taxes Comprises, 18.05.2015, 20h10 Les entreprises libérées Donner des responsabilités aux employés… Virer les cadres intermédiaires… Notre enquête sur le succès des entreprises libérées. Lien vers l’émission : les entreprises libérées  

Chiffres commerce extérieur / entreprise Bobst

  rts, Le Journal, 19h30, 21 juillet 2015 LIEN vers l’émission : http://www.rts.ch/info/economie/6954299-les-exportations-suisses-en-repli-au-premier-semestre-2015.html   Entreprise BOBST VD: l’entreprise d’emballage Bost a doublé son bénéfice net (1’56) Couleurs locales, 17 mars 2015 LIEN vers l’émission : http://www.rts.ch/play/tv/couleurs-locales/video/vd-lentreprise-demballage-bobst-a-double-son-benefice-net?id=6627889  

La Maison du chocolat

Banque Palatine – Reportage sur la Maison du Chocolat dans Ambitions d’Entrepreneurs Durée de la vidéo: 4’52 La maison du chocolat (lien vers l’émission)

La conciergerie d’entreprise se développe en Suisse

Reportage : rts, Couleurs locales, 11 septembre 2013, 18h55
La conciergerie d’entreprise se développe en Suisse

images

Source image : http://www.ciel-mon-bureau.fr/services-de-conciergerie-d-entreprise-definition-et-avantages-1267

Cette activité permet de concilier son travail avec les petits impératifs du quotidien, comme faire les courses ou payer ses factures.

Lien vers l’émission :

http://www.rts.ch/play/tv/couleurs-locales/video/la-conciergerie-dentreprise-se-developpe-en-suisse?id=5204065

switcher

Veuillez vous enregistrer pour accéder cette page.

Bilum

Veuillez vous enregistrer pour accéder cette page.

Taxi Uber

Veuillez vous enregistrer pour accéder cette page.

Vodka Xellent

Veuillez vous enregistrer pour accéder cette page.

Calida

Veuillez vous enregistrer pour accéder cette page.

Guerre des langues: tschüss Switzerland ?

Chaque semaine, le dessinateur de presse et de télévision Mix & Remix réalise des dessins humoristiques pour Infrarouge, l’émission des débats de la télévision suisse romande.

Le dessin ci-dessous accompage l’émission du 2 septembre 2014 consacrée  à l’actuel débat sur l’apprentissage des langues à l’école primaire en Suisse (Titre de l’émission: Guerre des langues : tschüss Switzerland ?). Suite au souhait exprimé par plusieurs cantons germanophones de  privilégier l’anglais à l’école primaire et de repousser l’enseignement du français au niveau secondaire, les francophones – donc nos concitoyens installés de l’autre côté du Röschtigraben ou rideau de rösti – estiment que la cohésion nationale est menacée.

Mix&RemixSource image: http://www.infrarouge.ch/ir/galerie-749-guerre-langues-tschuss-switzerland.html

Maîtriser une deuxième langue nationale et l’anglais: un facteur rentable sur le marché de travail en Suisse

Dans le cadre du débat actuel sur l’enseignement des langues en Suisse, de nombreux acteurs ont pris la parole dans les médias. Est-ce que l’apprentissage précoce des langues dès l’école primaire est inefficace, comme le suggère le résultat d’une expertise réalisée à la Haute Ecole pédagogique de Schaffhouse ? Faut-il apprendre une ou deux langues à l’école primaire ? Et quelle langue apprendre en premier ? Plutôt l’anglais – langue internationale – ou une deuxième langue nationale, voire le français en Suisse alémanique et l’allemand en Suisse romande ? Le débat bat son plein et la polémique parasite souvent les discussions bien fondées.
Retenons que pour Economiesuisse, un fait est sûre : la bonne maîtrise de l’anglais et d’une deuxième langue nationale reste un facteur de succès dans la vie professionnelle et sur le marché de travail en Suisse. Selon l’organisation faîtière de l’économie suisse « ce n’est pas l’une ou l’autre langue qu’il s’agit de maîtriser, c’est l’une ET l’autre ».

Pour en savoir plus, lisez l’article paru dans LE TEMPS (6.9.2014)