Comment exprimer des hypothèses ?

Quand vous pensez à tout ce que vous pourriez acheter si vous étiez riche ou à tout ce que vous auriez pu faire pendant l’été si vous n’aviez pas dû travailler pour gagner de l’argent, vous formulez des hypothèses, de même que le patron qui prévoit de licencier des collaborateurs si la crise économique continue.

Cet article vous présente des structures et des expressions qui vous permettent de formuler des hypothèses en français.

 

Image_-_Conditionnel_(Le_chat,_si_j'étais_très_riche)

Source image: http://grammaire-fle.wikispaces.com/Le+conditionnel

1) la phrase hypothétique avec si

La phrase hypothétique se compose de deux parties qui expriment une condition, introduite par si (allemand wenn, falls) et une conséquence. En français comme en allemand, on distingue deux sortes d’hypothèses : celle qui contient une condition à laquelle on croit (hypothèse réelle ou possible) et celle qui contient une condition à laquelle on ne croit pas (hypothèse irréelle).

a) la phrase hypothétique réelle

La phrase hypothétique réelle exprime une condition

  • qui correspond à la réalité
  • qui est réalisable
  • qui est vraisemblable.
  • qui est possible

Sa forme:

Condition

 Si + présent (passé composé)

jamais
le futur!

Conséquence

  • présent (passé composé)
  • futur
  • impératif

Exemples:

Si tu veux [présent], tu peux. [présent].
S’il vient s’excuser [présent], je lui pardonnerai. [futur].
Si tu es fatigué [présent], va te coucher! [impératif]
Si tu l’as promis [passé composé], tu dois le faire. [présent]

 

b) la phrase hypothétique irréelle

La phrase hypothétique irréelle exprime une condition

  • qui ne correspond pas à la réalité
  • qui n’est pas réalisable
  • qui n’est pas vraisemblable
  • qui est impossible.

Sa forme:

Condition

(1) Si + imparfait

(2) Si + plus-que-parfait

jamais le conditionnel!

Conséquence

(1) Conditionnel présent

(2) Conditionnel passé

 

L’aspect irréel de l’hypothèse est facilement reconnaissable quand on ajoute « mais en réalité ce n’est pas le cas ».

Exemples pour (1) :

  • Si je voulais, je pourrais.
    (› mais en réalité, je ne veux pas)
  • Si tu appellais le chat, il viendrait.
    (› mais en réalité, tu n’appelles pas le chat)
  • Si j’étais riche, je lancerais ma propre entreprise.
    (› mais en réalité, je rêve seulement d’être riche, je ne le suis pas)

L’aspect irréel ou irréalisable de l’hypothèse est encore plus évidente quand il s’agit du passé :

Exemples pour (2) :

  • Si j’avais fait attention, je n’aurais pas fait cet accident.
    (› en réalité, je n’ai pas fait attention)
  • Si j’avais appelé le chat, il serait venu.
    (› en réalité, je n’ai pas appelé le chat)
  • Si j’avais eu de l’argent, j’aurais lancé ma propre entreprise.
    (› en réalité, je n’avais pas d’argent)

Remarque:

Dans certains cas, il est possible de formuler des phrases hypothétiques irréelles en combinant (1) et (2).

Exemples:

  • Si j’étais [imparfait (1)] le patron de cette entreprise, je n’aurais pas embauché [conditionnel passé (2)] cette personne parce que je la trouve incompétente.
  • Si j’avais pu choisir [plus-que-parfait (2)] librement mon métier, je serais [conditionnel présent (1)] dans une autre situation aujourd’hui.


Notez:

Il est presque toujours possible de changer l’ordre de la condition et de la conséquence dans la phrase hypothétique. Il est donc possible de dire

  • (1) Si je veux, je peux. (Si + condition,  conséquence)
  • (2) Je peux si je veux. (Conséquence si + condition)

La virgule est obligatoire pour (1). Il n’y a pas de virgule dans la phrase (2).

 

Voici une série d’exercices en ligne pour pratiquer la phrase hypothétique avec l’inspecteur Roger Duflair:

http://www.polarfle.com/exercice/exohyp1.htm
http://www.polarfle.com/exercice/exohyp2.htm
http://www.francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-2/exercice-francais-17134.php
http://fis.ucalgary.ca/FR/217/ex/5Diag3.htm

 

2) Les hypothèses formulées avec des prépositions ou conjonctions

Les hypothèses peuvent aussi être formées à l’aide de conjonctions ou de prépositions. Voici quelques exemples:

1) préposition à condition de / à moins de + infinitif

  • Vous pouvez entrer dans ce club à condition d‘avoir une carte de membre.
    (= unter der Bedingung, dass)
    Vous ne pouvez pas entrer dans ce club à moins davoir une carte de membre.
    (= es sei denn, dass…)

2) prépositions en cas de  suivie d’un nom 

  • En cas de pluie, nous ne sortirons pas.

3) conjonction au cas où suivie d’un verbe au conditionnel présent

  •  Au cas où tu ne pourrais pas venir, je te prie de bien vouloir m’appeler.

4) conjonctions +  verbe conjugué au mode subjonctif

  • En admettant que (variante: admettons que) tout le monde puisse venir, nous serons 25 personnes pour à assister à la réunion. ( = si tout le monde peut venir)
  • En supposant que (variantes: supposé que, supposons que, en supposant que) je réussisse mes examen, je pourrais partir en vacances d’ici trois semaines. (= si je réussis)
  • Je te prête volontiers de l’argent à condition que tu me le rendes demain.

 

 

 

 

Laisser un commentaire